Droit d'opposition aux messages vocaux

Afin d’envoyer des messages vocaux commerciaux à vos prospects, il est nécessaire de mettre en place plusieurs actions pour respecter les obligations légales.

Premières démarches

Avant toute chose, il est nécessaire de récupérer le numéro de votre client. Pour ce faire, il est dans un premier temps nécessaire de mettre en place la possibilité de s’opposer à l’utilisation des données personnelles des prospects. En effet, il est primordial de demander l’avis de vos clients via une case à cocher lors de la réception de leurs données. Cela donnera la possibilité de contacter ou non vos prospects.

Dans un second temps, il est nécessaire d’informer les clients que les données pourront être utilisées à des fins de prospection. C’est donc pour cela qu’ils ont par la suite, le choix de refuser d’être contactés en ne cochant pas la case préalablement citée.

 

Actions à faire avant de contacter vos prospects

Dans chaque message téléphonique marketing envoyé à vos prospects, il est nécessaire de préciser son identité. C’est-à-dire le nom de votre entreprise par exemple.

De plus, il est obligatoire de proposer un moyen simple de s’opposer à être recontacté par l’entreprise. Cela est obligatoire, même si les prospects ont accepté d’être contactés dans un premier temps.

En plus de cela, cette possibilité se doit d’être gratuite et sans surcoût (numéros surtaxés) tout manquement à ce règlement peut mener à des sanctions par la CNIL.

Par ailleurs, dans le cas de prospection directe il est nécessaire d’analyser si le numéro de téléphone de votre prospect ne se situe pas dans la liste de numéros « BLOCTEL ».

 

Si son numéro s’y trouve, il ne faudra pas le contacter. Cette étape est primordiale, car s’il y a un manquement à ce règlement, une sanction peut être mise en place par la CNIL. (voir plus d’informations sur la CNIL). De plus, si le numéro de téléphone se trouve dans une liste anti-prospection, il ne faudra pas non plus contacter ce prospect.

 

Automates d’appel

Concernant, les automates d’appel, il est nécessaire de faire attention à certaines conditions si vous recherchez de nouveaux prospects.

  • L’accord de la personne doit avoir été donnée à recevoir ce type d’appel
  • Le   consentement   doit   être   donné   au   moment   où   les   données   sont communiquées.7

 

A retenir

Afin d’être en accord avec les actions autorisées par la loi, il est nécessaire :

  • D’examiner la licéité des sources des différents fichiers
  • D’assurer l’information et les droits des personnes
  • D’avoir une plateforme doit être construite selon un principe de «Privacy by design »
  • De sécuriser les données (voir les solutions par Voice Partner)
  • D’assurer des règles conformes quant aux transferts de données

 

Toujours dans le cadre légal, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’envoi de messages vocaux durant les jours fériés : « Que dit la loi sur l’envoi des messages vocaux pendant les jours fériés ? »